L'Initiative visant les fonctionnaires fédéraux en résidence

L'Initiative visant les fonctionnaires en résidence (IFR) permet aux fonctionnaires à la mi-carrière de joindre les rangs d'une université canadienne pour y mener des recherches ou enseigner dans des domaines liés aux objectifs ministériels ou aux priorités de l'ensemble de la fonction publique. Ces affectations peuvent avoir lieu à temps plein ou à temps partiel et requièrent une entente conclue dans le cadre d'Échanges Canada.

Objectifs

Les objectifs du IFR sont les suivants :

Avantages

Le IFR permet aux participants les possibilités suivantes :

Le IFR offre aux universités canadiennes les possibilités suivantes :

Affectations

Les questions abordées lors de l'affectation doivent être liées aux priorités du Ministère ou de la fonction publique fédérale, et les activités du résident doivent être mentionnées publiquement sur le site Web de l'université. Les candidats sont invités à prendre part à une foule d'activités sur le campus, notamment : donner des cours, mener des projets de recherche, travailler à des projets en collaboration avec le personnel enseignant, appuyer le sous-ministre champion des relations universitaires sur le campus (le cas échéant), aider à créer de nouveaux cours et programmes, lire les curriculum vitæ, organiser des activités de recrutement sur le campus et agir à titre de mentor auprès des étudiants.

Les fonctionnaires en résidence sont tenus de transmettre à leur ministère et à la fonction publique en général, pendant et à la fin de leur affectation, les connaissances qu'ils auront acquises. L'École de la fonction publique du Canada s'attendra à recevoir leur rapport sur les activités qu'ils ont réalisées lors de leur affectation 30 jours après leur réintégration dans la fonction publique.

Processus de demande

Tous les candidats potentiels sont invités à communiquer avec l'École de la fonction publique du Canada avant de communiquer avec une éventuelle université d'accueil pour préparer leur demande. Il est à noter que les demandes sont examinées par deux sous-ministres qui veilleront à ce que la fonction publique fédérale tire avantage de la résidence.

Les demandes doivent être déposées au plus tard le 31 juillet pour commencer la résidence en septembre, ou le 30 novembre pour commencer en janvier. Les demandes présentées en retard seront rejetées.

Le processus d'approbation des demandes pour le IFR dans son ensemble peut prendre de quatre semaines à trois mois.

Les candidats doivent présenter les documents suivants :

Veuillez faire parvenir vos questions au L'Initiative visant les fonctionnaires fédéraux en résidence avant de déposer votre candidature.

Processus d'approbation

Les demandes concernant le IFR sont examinées et approuvées par le président de l'École de la fonction publique du Canada. Une fois que la demande est approuvée, les résidents travaillant pour les ministères figurant aux annexes I et IV de la Loi sur la gestion des finances publiques (sauf s'ils sont exclus en vertu d'une loi, d'un règlement ou d'un décret en particulier) doivent conclure une entente dans le cadre d'Échanges Canada.

Pour obtenir davantage de renseignements sur la conclusion d'une entente, les candidats peuvent communiquer avec le conseiller en ressources humaines de leur organisme ou consulter le site Web d'Échanges Canada.

Ressources


En vedette

COVID19

Renseignements à l'intention des employés du gouvernement du Canada : maladie à coronavirus (COVID‑19)

Mise à jour à l'intention des employés sur COVID‑19, télétravail, avis, messages et ressources à partager.

COVID-19 : Ressources d'apprentissage

COVID-19 : Ressources d'apprentissageNouveau

Ressources d'apprentissage pour soutenir les fonctionnaires au courant de la pandémie de COVID‑19.

Ce site web est continuellement mis à jour en fonction de vos commentaires.

Dites-nous ce que vous en pensez.
Sur quelle plateforme porte votre commentaire :
Veuillez entrer votre courriel si vous souhaitez une réponse :
Date de modification :