Diriger une équipe en période d'incertitude : Utiliser le modèle Cynefin pour exceller comme leader

Cet outil de référence rapide permettra aux dirigeants de consulter facilement le modèle Cynefin et vous guidera à mieux comprendre cet outil.

   Téléchargez en PDF (354 ko)  


Cet aide-mémoire vous permettra de consulter facilement le modèle Cynefin ainsi que d'accéder à des ressources et documents explicatifs qui vous permettront de mieux comprendre cet outil. Il présente aussi une série de questions qui guideront votre réflexion concernant votre approche naturelle du leadership.

Le modèle Cynefin (prononcé « cunévine ») a été conçu comme outil de prise de décisions par Dave Snowden en 1999.

Le modèle Cynefin est une approche de la direction dans un contexte d'incertitude, qui vous aidera à déterminer rapidement le type de défi auquel vous êtes confronté, à comprendre ce qui est exigé et à prendre les décisions éclairées dans cette situation.

Cet outil hautement efficace vous permet de :

  • comprendre les situations, même les plus chaotiques;
  • reconnaître les contextes dans lesquels votre style de leadership par défaut ne constitue pas le choix optimal;
  • déterminer le style de leadership qui se prête le mieux à la situation.

En comprenant ce que différentes situations exigent de vous, vous brillerez comme leader, même pendant les crises et les périodes d'incertitude.

Modèle Cynefin

1.  Complexe (Imprévisible)

La sphère des inconnus

  • Situations souvent imprévisibles; évaluer, rechercher des schémas
  • Relation de cause à effet en émergence
  • Les problèmes sont réglés en mettant sur pied des équipes diversifiées pour réfléchir et expérimenter
  • Modèle de prise de décisions : Explorer – Évaluer – Répondre

2.  Compliqué (Prévisible)

La sphère des inconnus connus

  • Tâches non routinières
  • Expertise particulière exigée pour diagnostiquer et trouver de bonnes solutions
  • Relations de cause à effet claires
  • Le problème découle du manque de ressources pour procéder à une analyse adéquate
  • Modèle de prise de décisions : Évaluer — Analyser — Répondre

3.  Chaotique (Imprévisible)

La sphère des inconnus incompréhensibles

  • Situations extrêmement désordonnées et déroutantes
  • La relation de cause à effet ne peut être observée et peut ne pas exister
  • Le chaos exige un contrôle absolu
  • Modèle de prise de décisions : Agir – Évaluer – Répondre

4.  Évident (simple) (Prévisible)

La sphère des connus

  • Tâches habituelles
  • Relations de cause à effet claires
  • Une seule solution évidente
  • Le problème découle d'un processus déficient
  • Modèle de prise de décisions : Évaluer – Catégoriser – Répondre

5.  Désordre

  • Vous savez que vous êtes en présence d'un problème. Les choses ne vont pas bien, mais vous ne comprenez pas pourquoi.
  • Vous recherchez des renseignements et des schémas pour classer la problématique dans l'un des autres quadrants.

Évident (simple)

Dans le quadrant « Évident » (simple), il est facile de faire usage de pratiques exemplaires. Les activités sont généralement courantes et les résultats d'actions précises sont à la fois prévisibles et répétables.

Prise de décisions : le processus décisionnel pour ce quadrant consiste d'abord et avant tout à évaluer la situation, à la catégoriser, puis à répondre en conséquence. 

Exemple : le processus simple du commerce conventionnel, les activités d'un centre d'appel et les services financiers de base se prêtent bien au quadrant « Évident » (simple). Le problème est clair, la solution est évidente et fondée sur des faits. La plupart des problèmes peuvent être réglés à l'aide d'une description de processus « si-alors ».

Mise en garde : il est facile de penser que la façon dont les choses ont toujours été faites est la bonne manière de procéder. Cependant, les pratiques exemplaires élaborées en fonction de situations antérieures peuvent devoir être adaptées. Afin d'éviter un passage soudain de l'ordre au chaos, consultez les gens qui effectuent les tâches pour connaître leur avis sur les améliorations et réfléchissez aux effets potentiels des changements sur les procédures dans le milieu.

Compliqué

Dans le quadrant « Compliqué », les résultats d'actions précises sont clairs pour ceux possédant l'expertise en la matière pour analyser correctement la situation. Il peut exister plusieurs scénarios « si-alors » acceptables, mais les bonnes compétences sont nécessaires pour les trouver.

Prise de décisions : pour ce quadrant, le processus décisionnel consiste à évaluer la situation et à l'analyser à l'aide d'un modèle analytique ou en faisant appel à des experts. Vous pourrez ensuite répondre en fonction de vos résultats. Une certaine expertise pourrait aussi être nécessaire pour mettre en œuvre la solution.

Exemple : si vos questions claires demeurent sans réponse, vous vous trouvez dans le quadrant « Compliqué ». Vous voyez clairement ce que vous ignorez, vous embauchez donc un consultant, un facilitateur ou un plombier pour évaluer la situation et vous suggérer des solutions adaptées au contexte.

Mise en garde : comme cette sphère demande une expertise technique, il peut être facile d'écarter l'opinion des profanes. Les suggestions les plus novatrices viendront parfois de personnes abordant la situation d'un tout autre angle. Faites appel à la diversité de vos équipes.

Complexe

Dans le quadrant « Complexe », les systèmes évoluent constamment. Afin de répondre à ces changements, les gens ont besoin de paramètres et de lignes directrices plus souples. Il s'agit d'un terrain fertile pour la conception Agile et pour le prototypage là où des échecs mineurs peuvent mener à des solutions raisonnables et révéler les étapes suivantes à franchir.

Prise de décisions : dans ce quadrant, le processus décisionnel consiste à explorer en expérimentant à petite échelle, à évaluer les résultats, puis à répondre à la nouvelle situation du mieux possible avec ce dont vous disposez ou en recrutant la personne appropriée.

Exemple : en présence de situations complexes, il n'existe pas de solutions claires. Tel un scientifique, vous formulez une hypothèse en fonction de vos connaissances, puis vous la testez. Vous ne pouvez pas prédire la prochaine étape. Vous devez la découvrir.

Mise en garde : les relations de cause à effet émergent uniquement en réponse à l'action, il est donc futile de rechercher des solutions à mettre en œuvre. Vous ne possédez pas encore les connaissances nécessaires pour le faire. La seule façon d'aller de l'avant ou de créer un certain ordre est d'expérimenter. Afin de vous préparer à réaliser vos expériences, élaborez des stratégies d'amplification pour les expériences réussies et des stratégies d'amortissement pour minimiser les conséquences des échecs.

Chaotique

Dans le quadrant « Chaotique », les situations exigent une analyse des risques, et des directives claires afin d'établir l'ordre et, à la fin, de faire passer la situation de chaotique à complexe afin d'être en mesure de la gérer plus efficacement. Lorsque vous réussissez à transformer la situation, n'oubliez pas d'adapter votre style de leadership au nouveau quadrant.

Prise de décisions : pour ce quadrant, le processus décisionnel consiste à agir immédiatement pour stabiliser la situation. De nouvelles pratiques deviennent souvent nécessaires . Vous devrez ensuite évaluer les résultats et répondre en conséquence.

Exemple : toute situation pouvant être classée comme crise est considérée comme chaotique. Lorsque l'on étudie des situations comme le déraillement de Lac-Mégantic ou l'apparition de la COVID-19, on peut facilement voir que la stratégie la plus efficace en ce qui a trait au leadership est de prendre la situation en main. Imaginons que vous avez un problème dont vous ignorez la cause, et que de nouvelles difficultés surgissent à la moindre occasion (souvent en raison des mesures prises). Dans ce cas, un leader efficace recueille de l'information rapidement, dirige les efforts là où les besoins sont les plus pressants et est toujours prêt à s'adapter lorsque la situation évolue.

Mise en garde : une fois les crises gérées, elles peuvent parfois réapparaître. Efforcez-vous de reconnaître les schémas émergents pour prévenir cette éventualité. L'avantage des défis intenses est qu'ils font ressortir les opportunités, alors sachez les saisir.

Désordre

Il peut parfois être très difficile de reconnaître que vous êtes en situation de désordre. Si vous êtes incapable d'associer clairement votre situation à l'un des quadrants, vous vivez probablement une situation de désordre. Le cas échéant, la seule chose que vous pouvez faire est de recueillir plus de renseignements, et ce, jusqu'à ce que vous soyez en mesure de catégoriser la situation dans le modèle.

Stratégie : étudiez la situation afin de recenser les problèmes qui lui sont propres. Le défi à relever sera peut-être d'utiliser une approche de leadership différente pour chaque aspect du problème.

Mise en garde : plus l'incertitude et le stress seront intenses, plus vous aurez tendance à réagir en choisissant votre solution préférée par défaut.

Réflexion et exploration pour les leaders d'exception

Prenez un instant pour songer à une situation délicate que vous auriez pu gérer plus efficacement.

  • Précisez les aspects et les caractéristiques de la situation qui la rendait problématique pour vous. Quelle approche décisionnelle avez-vous adoptée?
  • En fonction des difficultés que vous aviez à surmonter, quel quadrant correspondrait le mieux à la situation? (Évident, Complexe, Compliqué, Chaotique, Désordre) Quels éléments clés du quadrant reconnaissez-vous?
  • Quelles mesures ont connu du succès? Qu'est-ce qui a moins bien marché?
  • En fonction du quadrant que vous avez choisi, quelle approche décisionnelle pourriez-vous cultiver davantage?
  • Dans quelles situations actuelles pourriez-vous avoir l'occasion de travailler votre approche en matière de leadership?

Sources


En vedette

COVID19

Renseignements à l'intention des employés du gouvernement du Canada : maladie à coronavirus (COVID‑19)

Mise à jour à l'intention des employés sur COVID‑19, télétravail, avis, messages et ressources à partager.

Cybersécurité

Mois de la sensibilisation à la cybersécuritéNouveau

Cette année, le MSC est aussi le temps pour apprécier les appareils électroniques. En octobre, le meilleur ami de l'homme ne sera pas le chien, mais les appareils intelligents.

Ce site web est continuellement mis à jour en fonction de vos commentaires.

Dites-nous ce que vous en pensez.
Sur quelle plateforme porte votre commentaire :
Veuillez entrer votre courriel si vous souhaitez une réponse :
Date de modification :